L'entreprise neuronale

Qu'est-ce que l'entreprise neuronale ?

« L’entreprise neuronale » est une théorie popularisée par Alan Fustec et Jacques Fradin et qui veut renouveler l'approche de l'entreprise, en la présentant comme un réseau biologique, comparable au cerveau, dont les neurones seraient les hommes. L'idée n'est pas nouvelle, puisqu'on la retrouve dans tous les travaux portant sur ce que l'on appelle aussi l'entreprise ou le groupe intelligent (smart community).

management transition

Selon ce site, le concept de l'entreprise neuronale trouve de nombreuses applications concrètes dans le management de transition.

La maîtrise des émotions dans l'entreprise

L'approche de A. Fustec et J. Fradin est différente. Ils évoquent bien les défis qu'apporte à l'entreprise son insertion dans la société de l'information, mais surtout, ils s'efforcent de caractériser les comportements des acteurs de l'entreprise (patrons, cadres, salariés, actionnaires, acheteurs, fournisseurs) en les classant dans deux grandes catégories : le mode limbique et le mode préfrontal. En reprenant divers travaux sur le conditionnement, tel que ceux de Laborit, ou sur les diverses formes d'intelligence (cf. Howard Gardner), nos deux auteurs proposent toute une typologie de comportements plus ou moins basiques susceptibles d'être rencontrés dans l'entreprise, et suggèrent les meilleures attitudes à avoir face à ces comportements. Ainsi des personnes imbriquées dans des conflits ou situations de stress pourront-elles mieux s'analyser et, peut-être, mieux réagir à leur entourage. Plus généralement, cette étude n’essaie pas de démontrer les véritables approches scientifiques susceptibles de renouveler la connaissance des organisations humaines à la lumière des travaux récents de la neurologie ou des automates.

Pour aller plus loin

Alan Fustec est conseil en stratégie d'entreprise. Il préside le directoire de Sys-com, groupe de conseil en organisation et systèmes d'informations.
Jacques Fradin est docteur en médecine, comportementaliste et cognitiviste. Il a fondé l'Institut de Médecine Expérimentale (IME) qui étudie les effets du travail sur la santé des individus.